Festival Normandie impressionniste : l’exposition Les villes ardentes au Musée des Beaux-Arts de Caen
Festival Normandie impressionniste : l’exposition Les villes ardentes au Musée des Beaux-Arts de Caen 1

Dans le cadre de l’événement Normandie impressionniste, le Musée des Beaux-Arts de Caen (Calvados) accueille l’exposition Les villes ardentes : art, travail, révoltes, 1870-1914.

Trois mois après la date prévue, l’exposition « Les villes ardentes. Art, travail, Révolte. 1870 – 1914 » ouvre ses portes le samedi 11 juillet 2020 à 11 h au musée des Beaux-Arts de Caen (Calvados). C’est la 4e participation au festival Normandie impressionniste pour l’établissement caennais.

De la Commune à la veille de la Première Guerre mondiale

Du souvenir des événements de la Commune à la veille de la Première Guerre mondiale, la France traverse une période d’importantes mutations, économiques, politiques et sociales. La société industrielle centrée sur le travail inspire un certain nombre de peintres. La thématique du travail traverse les toiles réalistes dès le milieu du XIXe siècle, avant d’être ressaisie par des artistes d’horizons très différents. Impressionnistes, post-impressionnistes et naturalistes se retrouvent autour de mêmes motifs.

L’exposition mêle une centaine d’œuvres dessinées, peintes et sculptées réparties en trois grandes sections, pour une approche du paysage, des hommes et de l’histoire sociale du travail en peinture.

Du 11 juillet au 20 novembre, au Musée des Beaux-Arts, au château de Caen. Tél : 02 31 30 47 70.
Tarifs : 5 à 7 euros.

Traducteur
Comments
All comments.
Comments

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer