Des pêcheurs accusent Nestlé de polluer une rivière en France, tuant des tonnes de poissons
117597215 3169338416514508 2573460263545646024 o 1024x576 1

Le géant de l’alimentation Nestlé est accusé d’avoir pollué une rivière locale dans la région des Ardennes dans l’est de la France, où une fédération de pêche locale a déposé une plainte après avoir trouvé des tonnes de poissons morts dans la rivière. Il faudra 10 ans pour ramener les niveaux de poisson à la normale, affirment-ils.

La fédération de pêche des Ardennes a déclaré avoir trouvé des dizaines de poissons morts dans l’Aisne le week-end dernier à proximité d’une usine Nestlé, accusant l’entreprise d’avoir enfreint le code environnemental local. Lors d’une première inspection, la préfecture locale a déclaré que les décès étaient dus à la baisse des niveaux d’oxygène dans l’eau.

« Nous avons porté plainte contre Nestlé France pour pollution et violation de l’article 432.2 du code de l’environnement », a déclaré Michel Adam, président de la Fédération des Pêches des Ardennes. Il a déclaré que les dégâts s’élevaient à «plusieurs milliers d’euros» et que «tout est mort dans une zone de 7 kilomètres de long et 30 mètres de large».

Les membres de la fédération ont déjà récupéré trois tonnes de poissons morts mais il en reste beaucoup d’autres. Ils ont estimé que 14 espèces ont été touchées, y compris des espèces protégées comme les anguilles et la lamproie, et les effets se propageront de haut en bas de la chaîne alimentaire. Pour Adam, qui travaille avec la fédération depuis 40 ans, une pollution de cette ampleur n’a jamais été enregistrée dans la région.

Des pêcheurs volontaires, des habitants et des pompiers ont travaillé avec la fédération pour ramasser les poissons morts et évacuer les autres. Toutes les activités nautiques dans la région ont été suspendues jusqu’à nouvel ordre. Pendant ce temps, la police analyse l’eau pour détecter la présence de produits chimiques ou de bactéries.

3ème et dernière journée de ramassage des poissons morts sur l'Aisne avec l'aide de la Fédération de Chasse des…

Publicado por Fédération de pêche des Ardennes em Quinta-feira, 13 de agosto de 2020

Nestlé possède une usine de 47 000 kilomètres carrés dans la région de Challerange, où elle produit du lait en poudre depuis 1947. La société a publié un communiqué confirmant qu’il y avait eu un déversement de «boues biologiques» et affirmait ne pas contenir de produits chimiques, provenant de son station de filtrage.

«Dès que nous avons eu connaissance du rapport dimanche, nous avons immédiatement arrêté la production et mis un terme au déversement», a déclaré le directeur de l’usine Tony do Rio dans un communiqué. «Ce déversement était ponctuel [et a duré] moins de trois heures dimanche soir», a-t-il dit, ajoutant que l’activité à l’usine avait été interrompue pendant quelques jours.

La région des Ardennes est bien connue dans le monde entier pour son vert et son écotourisme, avec ses impressionnantes forêts, rivières et lacs. Les touristes la visitent chaque année pour des loisirs de plein air, comme la forêt ardennaise, la voie verte Trans-Ardennes, les lacs du Bairon et des Vieilles-Forges.

Nestlé est une multinationale suisse de l’alimentation et des boissons. Selon Wikipedia, leurs produits comprennent des aliments pour bébés, de l’eau en bouteille, des céréales pour le petit-déjeuner, du café et du thé, des confiseries, des produits laitiers, des glaces, des aliments surgelés, des aliments pour animaux de compagnie et des collations. Vingt-neuf de leurs marques réalisent des ventes de plus d’un milliard de dollars par an et comptent plus de 8 000 marques. Nestlé n’est pas étranger à la controverse, étant accusé de quoi que ce soit, de la pollution au travail des enfants dans le passé.

Nestlé possède une usine de 47 000 kilomètres carrés dans la région de Challerange, où elle produit du lait en poudre depuis 1947. La société a publié un communiqué confirmant qu’il y avait eu un déversement de «boues biologiques» et affirmait ne pas contenir de produits chimiques, provenant de son station de filtrage.

«Dès que nous avons eu connaissance du rapport dimanche, nous avons immédiatement arrêté la production et mis un terme au déversement», a déclaré le directeur de l’usine Tony do Rio dans un communiqué. «Ce déversement était ponctuel [et a duré] moins de trois heures dimanche soir», a-t-il dit, ajoutant que l’activité à l’usine avait été interrompue pendant quelques jours.

La région des Ardennes est bien connue dans le monde entier pour son vert et son écotourisme, avec ses impressionnantes forêts, rivières et lacs. Les touristes la visitent chaque année pour des loisirs de plein air, comme la forêt ardennaise, la voie verte Trans-Ardennes, les lacs du Bairon et des Vieilles-Forges.

Nestlé est une multinationale suisse de l’alimentation et des boissons. Leurs produits comprennent des aliments pour bébés, de l’eau en bouteille, des céréales pour le petit-déjeuner, du café et du thé, des confiseries, des produits laitiers, des glaces, des aliments surgelés, des aliments pour animaux de compagnie et des collations. Vingt-neuf de leurs marques réalisent des ventes de plus d’un milliard de dollars par an et comptent plus de 8 000 marques. Nestlé n’est pas étranger à la controverse, étant accusé de quoi que ce soit, de la pollution au travail des enfants dans le passé.

Source: zmescience.com

Traduction: Smartencyclopedia

Traducteur
Comments
All comments.
Comments

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer