Manuscrits Darwin recherchés par Interpol
darwin

Les cahiers ont disparu il y a 20 ans de la bibliothèque de Cambridge. L’un contient un dessin de l’Arbre de Vie.

La dernière fois qu’ils avaient été vus, c’était en septembre 2000, quand ils avaient été autorisés à quitter la pièce où ils étaient détenus pour être photographiés. Deux décennies après avoir échoué, malgré tous les efforts, à localiser ses allées et venues, l’Université de Cambridge a qualifié cette disparition de vol.

« Après une recherche exhaustive, la plus importante de l’histoire de la bibliothèque, les conservateurs sont parvenus à la conclusion que les cahiers, dont la disparition avait été signalée pour la première fois en janvier 2001, avaient probablement été volés », annonçait l’institution le 24, jour où a été célébré le 161e anniversaire de la première publication de L’Origine des espèces.

Les cahiers volés, d’une valeur de plusieurs millions d’euros, figurent désormais sur la liste des œuvres volées recherchées par Interpol.

Traducteur
Comments
All comments.
Comments

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer