LE ROYAUME-UNI ET L’UNION EUROPÉENNE PARVIENNENT À UN ACCORD POUR LES COURTS SÉJOURS
importedImage338776 header

Le Royaume-Uni autorisera l’accès sans visa pour les citoyens européens qui souhaitent rester dans le pays pendant un maximum de 90 jours consécutifs et 180 jours par an.

L’accord commercial établi entre le Royaume-Uni et l’Union européenne permettra la mobilité des citoyens européens et britanniques pour les courts séjours (maximum 90 jours d’affilée), il n’y a toujours pas d’accord pour les longs séjours.

Cet accord pré-Brexit conclu entre les deux parties, dont les détails ont été rendus publics ce samedi, établit que le Royaume-Uni autorisera l’accès sans visa pour les citoyens européens qui souhaitent rester dans le pays pendant un maximum de 90 jours consécutifs. et 180 jours par an.

De la même manière, les citoyens britanniques seront autorisés à séjourner pendant une courte période dans des pays faisant partie de l’Union européenne (UE), selon l’agence de presse espagnole Efe.

Cependant, selon le document, le Royaume-Uni a refusé d’inclure une rubrique spécifique relative à la mobilité entre le territoire britannique et l’espace communautaire, ne s’engageant pas, par écrit, à faciliter les séjours de longue durée, sauf pour les mouvements temporaires de personnes à des fins commerciales .

Ainsi, l’accord ne couvre pas le droit des citoyens de l’UE d’entrer (avec ou sans visa) pour travailler, résider ou rester au Royaume-Uni, ni vice versa.

Toutefois, si à un moment donné le Royaume-Uni décide d’introduire l’obligation de visa pour les citoyens d’au moins un des pays de l’UE, il activera le mécanisme de réciprocité et un ensemble de mesures de réponse au niveau européen sera appliqué immédiatement.

Malgré ces difficultés, les deux parties ont convenu de mesures de coordination de la sécurité sociale pour protéger les droits des citoyens de l’UE ou des citoyens britanniques de séjourner, de déménager ou de travailler temporairement dans un autre pays après janvier 2021.

L’Union européenne et le Royaume-Uni sont parvenus jeudi à un accord sur les relations futures dans l’après-Brexit, quatre ans et demi après que le peuple britannique ait décidé le «  divorce  » du bloc européen, après une relation de plus de quatre décennies.

Le document sera désormais ratifié par le Parlement européen et approuvé par les députés britanniques la semaine prochaine afin qu’il puisse entrer en vigueur le 1er janvier 2021.

Source: Agencies

Traducteur
Comments
All comments.
Comments

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer