Un Français condamné à huit ans en Iran pour espionnage
Un Français condamné à huit ans en Iran pour espionnage 1

Benjamin Brière a été arrêté en 2020 pour avoir pris des “photos de zones interdites” avec un drone dans un parc naturel.

La justice iranienne a condamné le Français Benjamin Brière à huit ans de prison pour “espionnage”, a indiqué à l’AFP son avocat Philippe Valent, qui a dénoncé “une démarche purement politique” et demandé à la France d’adopter des mesures pour son rapatriement.

“Benjamin Brière a été condamné à huit ans de prison pour espionnage et à huit mois pour propagande, à la suite du procès farfelu auquel il a été confronté”, a écrit son avocat dans un communiqué.

Pour l’avocat de 36 ans, détenu en mai 2020 en Iran et en grève de la faim depuis le 25 décembre, la condamnation est le fruit d’un “processus purement politique” et d’un “mécanisme utile au gouvernement iranien”.

Valent a décrit le condamné, qui nie les accusations, comme un “otage” et “une monnaie d’échange” entre les mains “d’un gouvernement qui persévère dans sa poursuite de la détention arbitraire d’un citoyen français”.

“La famille de Benjamin Brière demande aux autorités françaises de prendre des mesures immédiates pour permettre son rapatriement”, a ajouté l’avocat, après avoir mis en garde sur l’état physique et mental du jeune homme.

L’homme, en prison à Valikabad (nord) et qui s’est toujours présenté comme un touriste, a été interpellé pour avoir pris des “photos de zones interdites” avec un drone, dans un parc naturel en Iran.

L’Iran détient plus d’une douzaine de personnes avec des passeports occidentaux, la plupart d’entre eux ayant la double nationalité, une politique avec laquelle les ONG disent espérer obtenir des concessions des puissances étrangères.

Source: Avec Agences

Traducteur
Comments
All comments.
Comments