L’électricité en France s’envole à 3 000 euros/MWh. Un pays menacé de manquer d’électricité
L'électricité en France s'envole à 3 000 euros/MWh. Un pays menacé de manquer d'électricité 1

Les prix sur le marché de gros français sont à des niveaux jamais vus auparavant. RTE, équivalent du REN portugais, a déclaré le niveau d’alerte orange face au risque de problèmes d’approvisionnement en électricité du pays.

Avec près de la moitié des centrales nucléaires à l’arrêt pour maintenance, la crise mondiale actuelle du secteur de l’énergie et une demande toujours croissante en raison d’une forte baisse des températures, la France a vu ce lundi les prix de l’électricité s’envoler sur le marché de gros à près de 3.000 euros le mégawatt- heure (MWh), une valeur jamais vue auparavant.

Les prix se négocient ce matin à 541,43 euros en moyenne, mais entre 08h00 et 09h00 ils ont atteint 2 987,78 euros/MWh. A l’achat, sur Mibel, le marché de gros au Portugal et en Espagne, ils sont à 251 euros. L’an dernier, en février, avant la crise du secteur de l’énergie, il était d’environ 30 euros.

Au vu de la situation, RTE, équivalent du REN portugais, a déclaré un niveau d’alerte orange compte tenu du risque de problèmes d’approvisionnement en électricité dans le pays. L’opérateur français a également demandé aux entreprises, aux communes et aux citoyens de modérer leur consommation.

Même ainsi, ce coup ne sera pas ressenti par les poches des consommateurs. Le gouvernement d’Emmanuel Macron – qui se rend aux urnes dimanche prochain – a promis que l’électricité n’augmenterait pas de plus de 4 % en 2022, toute augmentation qui découlerait de cet objectif devant être absorbée par la société énergétique publique-privée Électricité de France. (EDF).

La France possède le deuxième réseau électrique d’Europe après l’Allemagne. Cette situation sur le marché français obligera le pays à importer davantage d’électricité des États voisins comme l’Allemagne, l’Espagne ou le Royaume-Uni.

Source: Avec Agences

Traducteur
Comments
All comments.
Comments