Le président français Emmanuel Macron est réélu et bat Marine Le Pen
Le président français Emmanuel Macron est réélu et bat Marine Le Pen 1

Le président français Emmanuel Macron a accédé à un second mandat dimanche, repoussant un défi plus fort que prévu d’un populiste d’extrême droite qui a attaqué l’Union européenne et l’OTAN et a exprimé son soutien à la Russie.

“Je ne suis plus le candidat d’un côté, mais plutôt le président de tous”, a déclaré Macron aux supporters enthousiastes qui se sont rassemblés près de la Tour Eiffel pour célébrer sa réélection et la défaite de la challenger Marine Le Pen.

Lors d’un match revanche de l’élection présidentielle de 2017, Macron a mené Le Pen avec plus de 58% des voix, selon les résultats projetés des médias français, en collaboration avec des sondeurs nationaux.

Le Pen a concédé peu après la projection annoncée. Elle a noté qu’elle avait amélioré ses performances d’il y a cinq ans et qu’elle se concentrerait désormais sur les élections législatives pour son parti.

“Le match n’est pas complètement terminé”, a-t-elle déclaré à ses supporters.

Il y a cinq ans, Macron battait Le Pen avec plus de 66 % des voix.

Macron, 44 ans, qui a construit son propre parti politique pour se présenter à la présidence en 2017, a de nouveau gagné malgré un premier mandat en proie aux protestations contre sa politique économique, la pandémie de COVID-19 et, plus récemment, l’invasion russe de l’Ukraine qui a troublé les relations diplomatiques. à travers le monde.

Dans son discours de victoire, Macron a reconnu que les électeurs français avaient exprimé leur “colère” et qu’il devait désormais “réagir efficacement”.

La réélection de Macron a également porté un coup aux mouvements populistes qui ont bouleversé la politique dans le monde occidental, du Brexit aux succès de  Viktor Orban en Hongrie et de Donald Trump aux États-Unis.

“Quand on reconstitue votre projet brique par brique, c’est un projet qui consiste à sortir de l’UE, même s’il ne le dit pas explicitement”, a déclaré Macron à Le Pen lors de leur dernier débat.

Les responsables américains et européens soulagés

Les responsables gouvernementaux américains et européens ont accueilli avec soulagement la nouvelle de la réélection de Macron. Certains analystes aux États-Unis ont souligné que Macron avait gagné malgré des taux d’approbation inférieurs à 40% – à peu près le même que le président Joe Biden, qui envisage sa propre réélection en 2024.

“Une observation intéressante, juste pour info”, a tweeté le chef de cabinet de la Maison Blanche Ron Klain . “Le président Macron semble avoir obtenu une victoire à deux chiffres sur LePen, à un moment où son taux d’approbation est de 36%. Hmmm….”

Michael McFaul, ancien ambassadeur des États-Unis en Russie, a souligné qu’un autre populiste européen de premier plan – le Premier ministre slovène Janez Jansa – a également perdu dimanche, selon les projections de vote.

Ces défaites pourraient être “une victoire géante pour le renouveau des valeurs démocratiques en Europe et un énorme revers pour le nationalisme populiste”, a déclaré McFaul. “Peut-être que la marée mondiale tourne?”

D’autres ont souligné que Le Pen avait fait mieux lors de cette élection française que celle d’il y a cinq ans, et que le mouvement populiste conservateur doit encore être pris au sérieux aux États-Unis, en Europe et ailleurs. Le Pen elle-même a déclaré à ses partisans que “plus que jamais, je poursuivrai mon travail pour les Français”.

Source: Avec Les Agences

Traducteur
Comments
All comments.
Comments